Que faire au Guatemala, top 5 des choses à ne pas rater !

Berceau de la culture Maya et de sa passionnante histoire, le Guatemala offre une diversité de paysages et d’activités toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Dans cet article, je vous propose de découvrir les 5 activités incontournables au Guatemala que tout visiteur doit faire avant de quitter ce magnifique pays !

Pour le retour d’expérience de notre road trip, cliquez ici

Numéro 1 : Tikal & Yaxha

Deux cités maya qu’il ne faut absolument pas manquer quand vous vous rendrez au Guatemala. Situées dans le nord du pays, à proximité du lac Petén Itza, chaque site demande d’y consacrer au moins une demi journée pour en visiter leurs trésors. En plus d’offrir un spectacle architecturale impressionnant, la flore et la faune environnante vous dépayseront à coup sûr !

Numéro 2 : Le trek du volcan Acatenango

Si votre séjour vous le permet, je ne peux que vous recommander ce trek. Il se fait sur 2 jours, et offre la possibilité d’admirer un des plus beaux volcan actif du Guatemala : le volcan de Fuego (peut aussi se réaliser sur une seule journée mais qui doit être assez rude). Le volcan de Fuego, étant très souvent en éruption, offre un spectacle naturel spectaculaire. La difficulté, en revanche, est assez exigeante, et il est tout de même conseillé d’être en bonne forme physique et de disposer d’un équipement adéquat. De plus, situé un peu en dessous de 4 000 m d’altitude, le mal des montagnes peut se manifester.

Numéro 3 : Profiter du rythme de Livingston et du Rio Dulce

Petite bourgade atypique, Livingston offre un havre relaxant. Sous ses airs un peu délabré, le cadre n’en est pas moins agréable. Situé sur la côté caribéenne et à l’entrée du rio Dulce, Livingston offre à ses visiteurs balades en forêt tropicale ou farniente sur une des plages les plus réputées du Guatemala, playa Blanca. Vous apprécierez l’ambiance décontractée de la région et la particularité étonnante de la communauté Garifuna.

Numéro 4 : La randonnée du volcan Pacaya

Bien plus accessible que son voisin, l’Acatenango, le Pacaya n’en reste pas moins intéressant. Ce qui en fait sa réputation sont ses coulées de lave qui peuvent être admirer à 200m en contrebas de son sommet. La rando est facile à réaliser et ne demande pas de préparation particulière, une paire de chaussures de rando ou de bonnes baskets ainsi qu’une petite veste (et lampe torche si besoin) suffisent pour s’y rendre.

Numéro 5 : Le lac Petén Itza

Magnifique lac situé dans le nord du pays, entre Flores et El Remate, il offre un cadre reposant et charmant. Profitez d’une journée pour vous balader autour, ou en barque, pour en apprécier sa beauté. Il est même possible d’aller à la rencontre des crocodiles qui en ont fait leur habitat, vigilance donc avant de faire un plouf ! La population locale pourra vous informer sur les possibilités de baignade.

Bonus : Prendre un chocolat Maya au Museo del cacao

Une dose de chocolat guatémaltèque fondu, du miel et un peu d’épices mélangés dans du lait et vous découvrirez une nouvelle boisson. Un délice testé et approuvé par mes soins. Le museo propose un cours de cuisine (un peu cher, entre 34 et 45$ selon la durée)…ou même faire un choco spa !

N’hésitez pas à demander aux agences de voyages ou dans vos hôtels pour avoir plus d’infos

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :